Les annexes mobiles de Nouvelle Calédonie

Les annexes mobiles de Nouvelle Calédonie

Article modifié le 05/10/2019.

La Nouvelle Calédonie est une collectivité d’outre mer à statut particulier.

En Nouvelle Calédonie, le service des annexes mobiles est dénommé poste mobile. Les premiers service sont mis en œuvre par l’OPT de Nouvelle Calédonie en 1965.

Le principe des circuits « poste mobile » est une visite dans les communes à dates et heures régulières, avec des points d’arrêt définis pour offrir les services suivants :
distribution des courriers ordinaires et recommandés ;
vente de valeurs diverses (timbres, télécartes, recharges liberté) et affranchissement du courrier ;
émission et paiement de mandats, paiement de bons de caisse ;
versements et retraits sur des comptes postaux.

55 circuits sont assurés chaque semaine. 27 agences de l’intérieur et des îles assurent ce service, elles desservent chacune 2 circuits (sauf Moindou et Hienghène qui effectuent 3 circuits). La première tournée est généralement assurée les lundi et jeudi, et la deuxième les mardi et vendredi.

Afin de répondre au mieux aux attentes des clients et leur donner accès aux différents services essentiels, l’OPT-NC s’est engagé dans son Plan Stratégique OPT2017 à améliorer la proximité des services offerts, notamment en renforçant sa présence sur l’ensemble du territoire.
La poste mobile est un service de proximité propre à la Nouvelle-Calédonie. C’est ainsi que l’OPT-NC et ses agents desservent 272 tribus via 55 circuits assurés deux fois par semaine.

L’agent de poste mobile a plusieurs solutions : soit il stoppe à des points d’arrêts déterminés et à des horaires définis, soit il remet le courrier à un représentant désigné par la tribu, soit il le laisse à disposition des habitants à un endroit prédéfini.

Dans certaines zones rurales ou isolées, ce mode de distribution du courrier ne permet pas de garantir la sécurité et la confidentialité des envois aux clients. Ce service a été revu afin d’être uniforme et régulier, proche de celui offert en zones urbaines.

C’est ainsi que, dans les zones dépourvues d’adressage ou éloignées des agglomérations où la distribution à domicile ne peut se faire, l’OPT-NC propose depuis plusieurs années une alternative de proximité en y implantant des Îlots de Boîtes Postales (IBP).
A travers sa stratégie d’aménagement et de développement porté par le Plan OPT2017, le déploiement des IBP se poursuit et s’est accéléré.

Les IBP sont une bonne alternative à la distribution à domicile dite classique pour ces zones rurales enclavées, en permettant à ces populations de bénéficier d’un service de distribution dans des boîtes aux lettres normalisées et sécurisées, concentrées sur un site de proximité, sans se déplacer jusqu’à une agence OPT-NC.

IBP : îlot de boites postales, un service régulier, fiable et économique de distribution.

flyer_opt_-_ibp_installe_dans_ma_tribu

Afin de limiter les déplacement des clients concernés aux guichets de leur agence OPT-NC, les îlots de boîtes postales sont équipés de boîtes postales plus grandes que le modèle standard afin de pouvoir y distribuer des objets de grand format et limiter les mises en instance. Malgré ce format plus important, l’OPT-NC a néanmoins décidé de proposer les boîtes postales des IBP à 1050 F/an TTC. Un tarif inférieur à ceux en agence qui permet de pallier leur éloignement.
L’OPT-NC propose deux types d’îlots de boîtes postales permettant de s’adapter à tous les cas de figure: un modèle « urbain », destiné plus particulièrement aux grands lotissements des zones péri-urbaines, et un modèle « rural », pour de plus petites concentrations de population.
L’implantation d’îlots de boîtes postales aux points d’arrêt des tribus permet notamment d’offrir aux titulaires des boîtes postales la sécurité et la confidentialité de leur courrier avec des boîtes privatives et sécurisées, à tarif réduit. Aujourd’hui, en 2018, les premières tribus équipées d’IBP sont satisfaites et aucune dégradation n’est à déplorer.
264 tribus restent à équiper dans 27 communes de l’Intérieur et des Iles.

https://www.opt.nc/

Liste des annexes mobiles

Boulouparis

Mise en service le 16/05/1983

Denis Ladiesse signale deux couronnes avec des diamètres différents: une couronne de 27mm et une de 28mm. Elles ont été utilisées du 16/05/1983 au 25/06/2003. Le libellé est le même pour les deux oblitération. Le 26/06/2003, un nouveau cachet entre en fonction avec un diamètre de 27mm, pas de changement dans le libellé.

Deux circuits sont assurés 2 fois chaque semaine. 

Lundi et jeudi:

Boulouparis à Kouergoa-Pinus puis kouergoa-rond point, Nassirah (maison commune), Ouitchambo (place de la maison commune) et retour à Boulouparis.

Mardi et vendredi:

Boulouparis, direction du nord jusque Camps-Brun puis redescend par la vallée de la Ouamenie avec arrêt au porte à porte pour rejoindre Boulouparis via Gilles. Repart en direction du sud pour rallier Tomo (halte face au magasin Benoist), puis Tontouna-Rivière (Jammelonier) et Nétéa (place centrale de la tribu), retour Boulouparis.

Bourail

Mise en service le 26/07/1982

Canala

Mise en service le 18/10/1966, deux libellés: annexe mobile (1966-1983) et An. mobile (1983- à nos jours).

 

Fayahoue

Mise en service le 07/06/1972

Deux circuits sont ainsi assurés deux fois par semaine.
La tournée Sud desservant les zones de Mouli, Fayava, Lekine, Wakat, Hwanghe, St Paul, Ouloup, Banout aura désormais lieu tous les mardis et jeudis, et la tournée Nord correspondant aux zones de Takedji, Heo, Ognat, Ulup, Gossanah, Weneky, Teouta, Hwadrilla, Nimaha tous les lundis et vendredis.

Hienghène

Mise en service le 13/12/1982, variété dans le dateur.

 

3 services.

Lundi et jeudi, départ de Hienghène vers le nord pour Tanghène puis descente vers: Tao, Ouaième, Ouendji, Tilougne, Ouaré nord et sud et Hienghène poste, repart en direction du sud pour Lindéralique, Le Koulnoué, Pindache, Ouehava et retour au bureau.

Mardi et vendredi, départ de Hienghène pour Ganem, Ciganda, poindjap, Tiendanite, Gavatch, Tendo, Werap et retour au bureau.

Mardi et vendredi, départ de Hienghène. Remonte vers le nord pour rejoindre Ouayaguette et redescend sur Bas Coulna, Haut Coulna, retour au bureau.

Houailou

Mise en service le 15/07/1976 jusqu’au 01/02/1979 puis remis en service le 22/08/1983.

Kaala-Gomen

Mise en service le 06/12/1982

Kone

Mise en service le 29/11/1982

 

Kouaoua

Mise en service le ?/06/1983

Denis Ladiesse signale deux couronnes avec des diamètres différents: une couronne de 27mm et une de 28mm.

1 tournée le lundi et le jeudi.
Voici les haltes de la voiture postale: partie de Kouaoua, elle dessert Ouena, divers camps miniers (Pentecost, Maï, Sotramines), Mininra, Méa- Mebara, Chénon, Méchin, Ouerou-Pimet, Kanoyes-Chaoué et rentre au bureau. 

Koumac

Mise en service le 21/09/1982

2 services.

lundi et jeudi, de Koumac, direction Paagoumène. le véhicule postal rejoint ensuite Chagrin, Laroche, les trois Creeks, Bambou puis Koumac.

Mardi et vendredi, de Koumac, direction Karrak (mission catholique), La Rivière, Panouna, Route des grottes (Kokondo), Karembé et retour à Koumac.

Kuto

Mise en service le 01/11/1973 jusqu’au 15/02/1982, transférée à Vao.

La Foa

Mise en service le 18/04/1983

2 circuits.

Lundi et jeudi, la voiture postale part de La Foa pour rejoindre les tribus de Ouipoint et de Koindé ainsi que les quartiers de Meare et de Pierrat.

Mardi et vendredi, les tribus de Ouatom, le quartier de Fonwhary et le village de Farino.

Moindou

Mise en service le 01/07/1998.

un service géré par la commune à de prime abord été mis en place pour  le ramassage et la distribution du courrier pour desservir les tribus de son territoire. Pas d’oblitération pour ce service.

A la création du service par l’OPT NC, 3 circuits sont entrés en service.

Lundi et mercredi, la voiture postale dessert: la tribu de Moméa, la route de la Vallée, la route du Charbonnage, la route du petit Moindou et retour au bureau.

le mardi: Fort Téramba et Tanguy, retour au bureau.

Le vendredi: la tribu du Kélé, la tribu du Katrikoin, retour au bureau.

Mont Doré mais au départ de l’annexe postale de Plum

Mise en service? Autour de 2005.

Service par voie de surface terre et mer. Ce service dépend du bureau de Mont doré. Périodicité: pour la desserte sur l’Ile Ouen: 2ème et 4ème mercredis de chaque mois . Le bureau de Plum est fermé pendant ce service.
Cette desserte fonctionna d’abord deux fois par semaine de Plum à Prony avec un véhicule 4X4 puis de Prony à l’île d’Ouen par bateau. Une fois le courrier ramassé sur l’île, il est déposé au bureau de l’annexe postale de Plum où il reçoit l’oblitération Mont Doré annexe mobile. Cet oblitération entre en action le 11/07/2007. Auparavant une griffe revêtait les plis sans mention de l’annexe mobile.

Ouegoa

Mise en service le 18/10/1982

Païta

Mise en service le 08/08/1983

2 circuits.

Lundi et jeudi, la voiture postale se dirige vers le col de Katiramona et dessert les lotissements: Rolland, Soucrant, puis elle revient sur Port-Laguerre pour desservir les lotissements: Villecoq, Verts coteaux, Palladini, Ohlen, Deschamps, Henin, Vigneron, Mont Mou et regagne Païta.

Mardi et vendredi,  direction: N’Dé, Naniouni, Natère, Timbia, Saint Vincent, Bangou, Pobeliu, La Tamoa, tribut de Saint Laurent, La Pirogue et retour. 

Poindimié

Mise en service le 16/08/1982

2 circuits

Lundi et jeudi, la voiture postale dessert Napoemien, Ina, Tibarama, Paama, Bayes, Pambou, Ouindo, Ometeux, Nevamo et retour à Poindimié.

Mardi et vendredi, la voiture postale dessert Tieti, Tye, Saint Denis, Wagap, Ti-Ounao, Tiwaka, Ti-Midou, Galilée, Saint Paul, Saint Michel, Saint Thomas et retour au bureau de poste.

Ponerihouen

Mise en service le 07/12/1966, deux libellé: annexe mobile et an mob.

Pouebo

Mise en service le 28/09/1982

Denis Ladiesse signale deux couronnes avec des diamètres différents: une couronne de 28mm et une de 29mm.

2 services.

Lundi et jeudi, le voiture postale monte jusqu’à Amos et redescend via  Oueiep, Ouébane, Saint Denis, Sainte Marie, Saint Gabriel, Saint Paul, Saint Louis et rentre à Pouebo.

Mardi et vendredi, la voiture postale monte jusque Galarino et redescend sur Colnett, Paalo, Diaouhé, Yambé, Tchambouenne et retour à Poubéo.

Pouembout

Mise en service le ?/?/1983

2 services.

Lundi et jeudi, la voiture postale se dirige vers: Berhneim, Campement Gilbert, la tribu de Ouate puis retour au bureau de poste.

Mardi et vendredi, la voiture postale part pour: Paouta et retour au bureau.

Poum

Mise en service le 01/10/1982

Poya

Mise en service le 28/02/1983

Tadine

Mise en service le 01/09/1972, deux libellés: annexe mobile et an mob.

Thio

Mise en service le 26/09/1983

Touho

Mise en service le 14/03/1983

Vao

Mise en service le 15/02/1982

Voh

Mise en service le 25/04/1983

We

Mise en service le 03/11/1965

Yate

Mise en service le 16/11/1982

En plus des 229 boîtes postales disponibles, l’agence de Yaté assure un circuit de poste mobile sur la commune.
Le circuit de poste mobile, assuré deux fois par semaine (mardi et vendredi), dessert les zones de Goro, St Gabriel, Touaourou, Unia, Au bois (lieu-dit) et le village Enercal, parcourant ainsi 84 km en 4 heures en moyenne.

Biblio:

Collection de Denis ladiesse mise en vente chez Brun et Chandanson en 2019.

Nouvelle Calédonie, les annexes mobiles, bulletin Col. Fra hors série N°2-5A et 5B, 1996. Georges Kling.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *