Les convoyeurs stations d’Algérie, généralités.

Les convoyeurs stations d’Algérie, généralités.

Ligne D’Affreville à Alger AFF. ALG. ici en aller, station de Bouffarick. Lettre déposée dans la boite aux lettres de la gare de Bouffarick et relevée par le convoyeur. Lettre oblitérée le 28/05/1878 et qui est distribuée à Alger le même jour.

Lignes

  1. Affreville à Alger, aller: AFF. ALG.  retour: ALG. AFF.
  2. Alger à Blidah, aller: ALG. BL. retour: BL. ALG.
  3. Alger à Oran, aller: ALG. OR. retour: OR. ALG.
  4. Constantine à la mer, aller: CONS. MER. retour: MER. CONS.
  5. Constantine à Philippeville, aller: CONS. PHI. retour: PHI. CONS.
  6. Oran à Orléansville, aller: OR. ORL. retour: ORL. OR.
  7. Oran à Rélizane, aller: OR. REL. retour: REL. OR.
  8. Oran à Rélizane, aller: OR. REZ. retour: REZ. OR.

Voici la liste des lignes de convoyeurs stations. Les lignes 1/2/3/6/7/8 font parties de la ligne Alger/Oran. Les 4 et 5 font parties de la ligne Constantine/Philippeville mais avec deux couronnes oblitérantes différentes. La 7 et la 8 sont une même ligne mais avec deux couronnes oblitérantes différentes. Au fur et à mesure de l’entrée en fonction de ces convoyeurs stations, on les rencontre de 1869 à 1880. Ces convoyeurs stations seront ensuite remplacés par des convoyeurs lignes.

On les trouve frappés de couleur noir en général ou bleu pour certains. Toutes les oblitérations de stations n’ont pas été trouvées voire n’ont pas été pourvues d’oblitérations, ou peuvent avoir la même oblitération pour l’aller et le retour.

Deux lignes d’intérêt général à voie normale sont en activité en Algérie au 19ème siècle:

La ligne Alger à Oran et la ligne Constantine à Philippeville.

La ligne Alger à Oran.

Cette ligne est construite par section. Chaque section entre en activité au fur et à mesure de la fin des travaux puis toutes les sections sont reliées entre elles. Mais cette ligne, commencée en 1859 ne sera reliée de bout en bout qu’en 1871, la section de montagne Bou-Medfa/Affreville ne sera en activité que le 01/05/1871. Un seul train omnibus relie Alger à Oran et vice versa par jour en 18h environ pour franchir les 421km.

Détails de la ligne.

La section  de 51km Alger-Blida confiée au 5eme Génie par le ministère de la guerre, fut la première ligne à entrer en chantier en 1859. Cette section fut ouverte au public le 08/09/1862. Elle était exploitée par la Compagnie des chemins de fer algériens (CFA), puis par la Compagnie Paris Lyon Méditerranée(P.L.M).

La section de 40km Blida- Bou Medfa confiée au Génie entre en chantier le 11/06/1863. Ouverte au public le 08/07/1869. Exploitée par le PLM

La section de 29km Bou Medfa-Affreville confiée au Génie entre en chantier le 11/06/1863. Ouverte au public le 01/05/1871. Exploitée par le PLM

La section de 176km Affreville-Rélizane confiée au Génie entre en chantier le 11/06/1863. Ouverte au public le 15/06/1870. Exploitée par le PLM.

La section 74km Rélizane-Saint Denis du Sig confiée au Génie entre en chantier le 11/06/1963. Ouverte au public le 01/11/1868. Exploitée par le PLM.

La section Saint Denis du Sig-Oran 51km confiée au Génie entre en chantier le 20/06/1860. Ouverte au public le 01/11/1868. Exploitée par le CFA puis par le PLM.

6 trains de voyageurs tournent sur cette ligne en 1871 à différents horaires et avec des portions de trajets propres à chacun en aller et 6 autres pour le retour. Tous sont des omnibus.

Trajet aller et retour régulier:

Alger-Oran

Alger-Affreville

Alger-Blida

Oran à Orléansville

Rélizane-Karguentah

Trajet aller et retour facultatif:

Alger-Blida

Saint Denis du Sig-Karguentah(Oran)

La place de Karguentah était un grand marché couvert construit en 1860. Au fur et à mesure de l’extension de la ville d’Oran, Karguentah fut absorbé par cette ville comme d’autres faubourgs.

La ligne Constantine à Philippeville.

Gare de Philippeville Port

Gare de Philippeville marché 

Halte de Damrémont

Gare de Saf Saf

Gare de Saint Charles

Gare de RobertVille

Gare d’El Arrouch

Gare du Col des Oliviers

Gare de Condé Smendou

Gare de Bizot

Gare de Le Hamma

Gare de Constantine

La section Philippeville-Constantine 87 km confiée au Génie entre en chantier le 20/06/1860. Ouverte au public le 01/09/1870. Exploitée par le CFA puis par le PLM.

3 trains de voyageurs par jour circulent sur cette ligne en aller et en retour avec une moyenne de 30km/h. Tous sont des omnibus.

2 convoyeurs stations ont circulé sur cette ligne: Constantine à la mer et Constantine à Philippeville.

Biblio:

Catalogue des convoyeurs stations de France, Jean Pothion, la poste aux lettre, 1977.

Les chemins de fer de la France d’outre-mer, Pascal Bejui/Luc Raynaud/Jean Pierre Vergez-Larrouy, La Regardane édition, 1992.

Les feuilles marcophiles N°310, 2002.

V.O. Jamet/Baudot/Pothion 25/06/2018.

2 réactions au sujet de « Les convoyeurs stations d’Algérie, généralités. »

  1. Grosse érudition de notre Jean-Marie national comme d’habitude. Manque une cpa de chaque gare d’arrêt de l’omnibus pour chacune des lignes. Faisable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *